Ravinelles B
rue Louis Ganel (ou rue Marchande)

38090 Villefontaine

Tél. : 04 74 96 01 02

Prendre rendez-vous en ligne
led

Les LED (Diodes électroluminescentes)

Les LED ou Light Emitting Diode émettent, une lumière d’une seule couleur et de longueur d’onde très étroite amenant différents effets biologiques, et ce, sans effet thermique, ce qui les distingue des lasers et de la lumière pulsée.

Principe

Quelle est cette technologie ?

On utilise un composant optoélectronique qui émet de la lumière lorsqu’il est parcouru par un courant électrique. Les effets biologiques obtenus découlent d’une sur-activation de la chaine respiratoire des mitochondries.
Par cette  activation mitochondriale, les LED vont entrainer la production d’ATP qui est source d’énergie pour la cellule. Au niveau de la peau, il y a activation de la synthèse de collège par le fibroblaste et diminution des enzymes dégradant le collagène.

La petite histoire

La NASA utilise les LED depuis 2004 pour les cosmonautes, car en apesanteur, les cosmonautes ont des difficultés de cicatrisation. Ce même problème, et cette même solution s’observent chez les sous-mariniers.

Comment les situer

Elles permettent d’obtenir des résultats bien supérieurs à ceux des lampes infrarouges et des « soft lasers » (Low Level Laser Thérapies). N’ayant pas d’effet thermique, elles ne présentent aucun risque de brûlure par rapport aux lasers et à la  lumière pulsée : leur effet sera différent (on ne peut pas obtenir un effet épilatoire par exemple avec une LED !).

Leur action

Les LED ont un effet anti inflammatoire, réparateur, un effet remodelant par régulation de la production de collagène et elles améliorent l’efficacité des produits appliqués sur la peau.

Utilisées en esthétique

Les LED doivent avoir une puissance suffisante pour que ces effets puissent se manifester. La durée du traitement et la distance à la peau des patients sont importants aussi ainsi que le mode d’émission qui peut être continu ou pulsé.
La pénétration de la lumière va dépendre de sa longueur d’onde, plus elle sera longue, plus elle ira profondément :

  • Le jaune et l’orange (590 nanomètres) agissent sur la cicatrisation et la réjuvénation.
  • Le rouge (630 nanomètres) agit sur l’inflammation et la douleur.
  • L’infra rouge (700 à 900 nanomètres) agit sur le remodelage de la cicatrisation, pénètre à 6 mm.

Sensation de bien-être et action sur la dépression font partie des effets indiscutables de ces séances.

Indications

  • Association à un peeling (LED rouge) atténue les suites désagréables du peeling et surtout optimise les résultats (1 séance en fin de peeling et 1 autre 1 semaine après).
  • Alopécie (chute de cheveux), (LED rouge) avec microneedling (roller) et application d’agents stimulants.
  • La photo réjuvénation (LED rouge et jaune).
  • La cicatrice d’une affection virale avec bulle (varicelle, zona, herpès) ; après une chirurgie : 2 séances à 1 semaine d’intervalle.