Ravinelles B
rue Louis Ganel (ou rue Marchande)

38090 Villefontaine

Tél. : 04 74 96 01 02

Prendre rendez-vous en ligne
Couperose

Traitement laser de la couperose et des rougeurs

La couperose est une dilatation permanente de petits vaisseaux sanguins qui se localise sur le visage mais aussi sur le cou ou le décolleté. On voit des petites lignes rouges.
L’érythrose désigne une rougeur diffuse observée lorsque la dilatation concerne des vaisseaux plus fins et plus superficiels encore…
C’est un motif fréquent de consultation en dermatologie.
Ces rougeurs peuvent être aggravées par les variations brusques de température, une alimentation épicée, l’exposition solaire ou même l’émotion (phénomènes dits de flush). Le traitement laser est très efficace contre ces rougeurs.
Lorsque celles-ci sont accompagnées de manifestations de type acnéiques, on parle alors de rosacée, il faut souvent prévoir des traitements complémentaires par médicaments.

Principe du traitement laser

L’énergie laser est composée de photons tous de la même longueur d’onde (ex 532nm pour le laser KTP) boostés en énergie. Ce faisceau lumineux va se transformer en chaleur uniquement quand il rencontre sa cible. Pour le laser KTP, la cible que l’on vise est l’hémoglobine, c’est-à-dire le rouge que contient le vaisseau dilaté. Cette chaleur intense et brutale va abîmer le vaisseau et obliger le sang à emprunter d’autres vaisseaux plus bas situés dans la peau.
Attention bien sûr, à ne pas laisser la chaleur diffuser au-delà de sa cible, le système de refroidissement intégré est là pour y veiller.

Quels sont les lasers utilisés au cabinet ?

 

Les lasers vasculaires sont les lasers KTP et Yag. Le laser KTP agit sur les couperoses fines et l’érythrose, le Yag sur des vaisseaux plus profonds et les couperoses plus sévères. Ils sont souvent utilisés de façon combinée.
J’utilise actuellement au cabinet un laser « KTPi  aura » de la société Cutera, et pratique le laser KTP depuis 1995.
J’utilise aussi le laser Yag long pulse de la société DEKA (plateforme synchro) pour traiter les vaisseaux un peu plus gros (télangiectasies du visage).

 

Questions fréquemment posées à propos du traitement des rougeurs au laser

Combien de temps dure la séance ?

En moyenne vingt minutes selon la zone traitée.

Est-ce que ça fait mal ?

Une petite sensation de chaleur, de petit coup d’élastique atténué par les systèmes de refroidissement performants.

Quelles sont les suites ?

Quelques rougeurs, un œdème est possible pendant 24h, observé en cas de peau particulièrement réactive. Il sera le plus souvent évité en utilisant une poche de glace après la séance ou en associant une séance de LED. Dans tous les cas, il disparait totalement en quelques jours et cela s’accompagne d’un résultat encore plus efficace sur la couperose.
Aucune éviction sociale n’est normalement nécessaire, le maquillage est autorisé dès la fin de la séance ou le lendemain.

Combien de séances sont nécessaires pour le traitement ?

En combinant la puissance des deux lasers, le traitement est rapidement efficace en 2 à 3 séances. On espace les séances d’environ 6 à 8 semaines.

Est-ce que cela dure dans le temps ?

Les résultats sont durables. Une séance d’entretien tous les ans ou les deux ans peut être nécessaire si on a une tendance héréditaire à la couperose, si on est très exposé au soleil ou en cas de rosacée. Cet entretien est souhaitable car d’autres vaisseaux peuvent se dilater.

Y a-t-il des contre-indications au traitement laser ?

Le bronzage, l’application récente d’autobronzants.

Quelles sont les précautions à prendre avant et après les soins au laser ?

Avant la séance : si vous êtes maquillée, prévenez l’assistante en arrivant à votre rendez-vous, vous pourrez vous démaquiller dans une pièce réservée où le nécessaire est à votre disposition. Après la séance : bien hydrater la peau, dormir la tête surélevée pendant 2 jours pour limiter le risque d’œdème (gonflement).
Le maquillage est tout à fait possible dès la fin de la séance et vous sera proposé sur place. Vous pouvez  reprendre vos activités de la journée. Une protection solaire est nécessaire si une autre séance est prévue.

Les soins d’accompagnement sont indispensables

Je vous conseillerai des cosmétiques adaptés car la couperose s’accompagne très souvent d’une peau hyper réactive et il est souvent nécessaire d’abandonner le savon, et les cosmétiques « tout venant » ou « exfoliant ».
Une bonne hygiène de vie, éviter autant que possible les changements brusques de température, l’exposition au froid et au soleil, la consommation d’alcool.

Traitement des autres lésions vasculaires

Les lasers vasculaires sont aussi indiqués pour traiter :

  • Les angiomes stellaires (étoiles rouges sur le visage ou le décolleté).
  • Les angiomes veineux des lèvres (taches violettes sur les lèvres).
  • Les angiomes rubis qui apparaissent surtout en moitié supérieure du corps « au fil des années », le traitement est particulièrement efficace et spectaculaire… mais d’autres « rubis » peuvent apparaitre et je conseille surtout le traitement des lésions les plus gênantes.
  • Le traitement des varicosités (filets de petites veines sur les jambes et les cuisses) est également une indication d’usage des lasers vasculaires (notamment le laser Yag) selon le diamètre des vaisseaux. Le traitement est possible uniquement si le patient ne présente pas d’insuffisance veineuse résultat de varices sous-jacentes. Un examen chez le phlébologue, pour déterminer l’état du réseau veineux, permettra de choisir le traitement : microsclérose (technique que je pratique), laser, sclérose à la mousse ou même chirurgie.